Souscrire sur internet un crédit conso, une assurance auto ou même un produit d’épargne est une démarche aujourd’hui largement banalisée.

Il est pourtant difficile de comparer ce type de transaction avec un parcours d’achat classique sur un site de e-commerce. C’est souvent plus long, plus contraignant, on est encore très loin d’une expérience « one click ».

Et la réalité du marché confirme ce ressenti. Selon une étude comparative récente* menée sur tous les secteurs marchands, la vente en ligne de produits financiers présente à la fois :
– le plus faible taux de conversion (15%)
– le plus faible taux d’abandon de panier (69%)

Cela peut sembler paradoxal, mais essayons de décrypter ce que cachent ces chiffes.

Tout d’abord le faible taux de conversion n’étonnera personne. Les contraintes du parcours de souscription sont connues : le choix du bon produit et de la bonne formule, la simulation financière, la saisie de formulaire… toutes ces étapes sont autant d’obstacle à la conversion.

Le faible taux d’abandon de panier se comprend par la définition même de la mise au panier. Dans le cadre d’une souscription de crédit conso par exemple, la mise au panier se caractérise par la formalisation d’une proposition commerciale détaillée. Or les abandons interviennent généralement bien avant d’arriver à ce stade.

Pour résumer, la vente en ligne de produits financiers est vraiment singulière. Elle présente en effet un fort taux d’abandon dans les premières étapes du parcours (choix de l’offre, simulation, saisie de formulaire). En revanche, passée la phase de devis, la souscription est souvent finalisée.

Tout l’enjeu pour les services financiers en ligne est donc faire le maximum pour retenir les prospects dans le funnel (entonnoir de conversion) et ce dès les premières secondes. Pour y parvenir, il faut qualifier au plus tôt le besoin et le profil des visiteurs, afin de simplifier et de fluidifier leur parcours. Et cela implique des moyens techniques, de l’imagination, mais aussi une approche commerciale pédagogique et bienveillante.

*Source : Ve Interactive, 2016 (étude France)

Frédéric Boy

CEO & Co-fondateur de Widmee

En quelques mots ?

Expert en marketing digital & smart data, je suis spectateur et acteur de l'évolution des usages numériques dans le secteur de la banque et de l'assurance.

Contactez-moi pour 
convenir d’un rendez-vous :

  • https://twitter.com/fredericboy
  • https://www.linkedin.com/in/fredericboy/

Nous contacter

Vous avez une question ? Un projet à nous soumettre ? Contactez-nous !

On vous appelle

Une idée innovante ? Vous souhaitez un avis d'expert ?
Parlons-en ensemble !

Télécharger notre présentation

Téléchargez librement notre plaquette de présentation détaillée en PDF !

Share This